Stress Cheval

Le cheval bien qu'il soit un élégant animal à quatre pattes à la crinière distinguée, que sa robe soit baie brune, alezan, crème, il n'en reste pas moins un animal sensible, sujet au stress et aux angoisses. Pour progresser ensemble de manières sereines et en toute sécurité il peut être opportun d'opter pour un produit naturel pour chevaux pour atténuer les effets du stress.

Distri'Cool - Anti Stress Cheval
Prix dégressifs
En Stock
Distri'Cool est un aliment complémentaire destiné aux chevaux sensibles, stressés, anxieux. NOUVELLE FORMULE. Contient de la Camomille, de la Passiflore, de la Valériane, de la vitamine B12, du magnésium et de la Tryptophane.
22,99 € TTC 20,90 € HT

 

Si le cortisol était la réponse pour mesure scientifiquement le stress chez le cheval?


Commençons par exposer ce qu’est le cortisol. Il s’agit d’une hormone stéroïde produite à partir du cholestérol et sécrétée par les glandes corticosurrénales. Sa sécrétion est sous la dépendance de l’ACTH (pour adrénocorticotrophine) produite par l’hypophyse dans le cerveau.

Les principaux rôles du cortisol dans l’organisme :

  • Métabolisme des glucides, des lipides et des protéines: régulation de la glycémie avec l’intervention du foie (néoglucogenèse), stimule la libération des lipides et des protéines dans la plupart des tissus

  • Action dans la réaction anti-inflammatoire

  • Régulation de la pression artérielle

  • Croissance osseuse

  • Réponse au stress : le cortisol est souvent surnommé l’hormone de stress. Son rôle est d’aider l’organisme à y faire face, en mobilisant l’énergie nécessaire pour nourrir les muscles, le cerveau mais aussi le cœur.

Le taux de cortisol dans l’organisme varie en fonction des heures du jour et de la nuit (maximal le matin et régresse tout au long de la journée pour atteindre son niveau le plus bas le soir).


Quelle est l’implication du cortisol dans le stress?


Le taux de cortisol augmentera en cas de stress dit aigüe. Cette hormone permet de faire face à un évènement important ou d’un danger imminent. Le pic d’hormone produite au moment de l'événement stressant permettra de mobiliser les ressources nécessaire pour réagir à la cause du stress (comme prendre la fuite face à un prédateur).

Dans les cas de stress chronique il semblerait que ce taux cortisol soit en forte diminution, pouvant ouvrir la porte à un état dépressif. Il peut devenir un des indicateurs de mal-être chez les chevaux.


Le nouveau mode vie en partie responsable du stress chez le cheval


A l’état sauvage et très rapidement après sa naissance (quelques jours) le nouveau-né et futur cheval adulte apprend en étant en interaction avec son environnement. Plus il explore, plus il apprend et mieux il sait adapter sa réponse à une nouvelle situation, individu ou objet.

Dans le cas de chevaux vivant très largement au box, la phase d’exploration a pu ou peut être très restreinte. De ce fait ces réactions témoignées face à une nouvelle situation ou stimuli peut se faire de façon totalement disproportionnée. Il peut en découler que le cheval soit sur l’œil assez facilement.

De plus, la vie en box offre un environnement social très limité. L’enseignement par l’expérimentation et l’observation d’autres individus du groupe peut renforcer ce phénomène d’anxiété.


Quelle réponse face au stress du cheval?


Le cavalier pourra s’orienter vers l’emploi d’aliment complémentaire d’origine naturelle afin d’atténuer les réactions au stress liées à de nouvelles situations. Cela restera des solutions ponctuelles, qu’il conviendra de compléter par des expérimentations nouvelles de façons régulières et répétées.

Il conviendra de ne pas brimer l’animal lorsqu’il réagit de façon forte face à une situation nouvelle. Notamment à la vue de nouveaux chevaux. Dans la nature, les équidés ont pour habitude de pouvoir s’observer se sentir, se toucher et de témoigner de leur rang hiérarchique. Il vous appartient de réagir de manière juste et pondérée lorsque votre monture fait face à une situation nouvelle.

Les chevaux de haut niveau sont habitués à voyager, changer d’environnement régulièrement, de croiser des chevaux en tout sens sur une manifestation hippique. C’est le fruit d’un travail d’apprentissage très tôt avant leur début de carrière.


Vous pourriez avoir besoin de :


Lire la suite