L'arthrose chez le cheval

Publié le : 15/10/2012 08:34:17
Catégories : MALADIES CHEVAUX

L'arthrose des membres du cheval peut être définie comme 'une maladie rhumatismale" (ou arthropathie chronique), caractérisée par la dégénérescence du cartilage articulaire, n'ayant pas pour seul origine le vieillissement. L'utilisation sportive du cheval, mais également une mal formation sont autant d'origine de l'arthrose.

Avant de poursuivre, rappelons un point important, l'articulation du cheval joue un rôle d'amortisseur.

Cette articulation est un ensemble d'équilibre composé de différents tissus, qui lui permettent d'être considéré comme un organe à part entière. Ce dernier se décompose schématiquement de la manière suivante :

  • Cartilage articulaire (structure de transition, en perpétuelle évolution)
  • Os sous-chondral (ensemble formé par l'os spongieux et l'os compact épiphysaire)
  • Membrane Synoviale
  • Liquide synovial
  • Capsule articulaire et ligaments (contribue à la stabilité de l'articulation)
  • Innervation

Physiopathologie de l'arthrose

"En cas d'arthrose l'équilibre entre la synthèse de la matrice cartilagineuse " et son renouvellement est perturbé, aboutissant à la dégénérescence du cartilage. On distingue communément deux types d'arthrose : arthrose primaire et arthrose secondaire.

Arthrose primaire : elle est liée à des contraintes anormales sur un cartilage sain.

Arthrose secondaire : elle est liée à des contraintes normales sur un cartilage présentant déjà des lésions.

"l'arthrose est un phénomène dégénératif qui s'auto entretient en un cercle vicieux".

Cette dégénérescence du cartilage est dû à différents mécanismes, ce qui oblige à considérer l'articulation dans son ensemble et comme un organe où tous ses composants sont liés les uns aux autres.

L'arthrose n'est pas lié à un seul facteur mais une association de facteurs.

Contraintes Anormales sur cartilage normal

Quelques définitions pour mieux comprendre l'article :

Synovite : Inflammation de la synoviale (membrane tapissant l'intérieur de la capsule des articulations mobiles).

Capsulite : Inflammation de la capsule d'une articulation. Iatrogène : Se dit d'une maladie ou d'un trouble provoqué par les thérapeutiques. Plan saggital : c'est le seul plan médian qui sépare le côté droit du côté gauche. L'ostéochondrose : est une affection ostéo-articulaire juvénile caractérisée par une absence de maturation et de minéralisation des cellules cartilagineuses.

Modification des organites péri-articulaires

La cause principale est l'accident, la blessure entrainant la perte de la stabilité de l'articulation modifiant les contraintes mécaniques sur le cartilage et l'os sous-chondral. Comme le plus souvent il s'agit d'un traumatisme des lésions inflammatoires se rajoutent et se traduisent par une capsulite et une synovite.

"Une infection articulaire qu'elle soit iatrogène, accidentelle ou septicémique peut aussi déclencher une synovite suraiguë."

Suite à une blessure, il peut être observer une augmentation de la pression due à la distension de l'articulation. Dans le cas de forte distension il est possible que la zone soit peu ou pas irriguée, réduisant fortement la capacité d'échanges entre les différents composants de l'articulation. État pouvant aller jusqu’à à la destruction de tissus dans les cas les plus sérieux, mais demeure réversible sur des pathologies légères.

Les défauts d'aplombs

"On appelle défaut d'aplomb toutes les anomalies d'alignement des segments osseux longs des membres."

  • Les déviations angulaires : défauts d'alignement osseux dans le plan frontal. Ces défauts entrainent une mauvaise répartition des charges au niveau de l'articulation, avec l'apparition de point de compression.
  • Les rotations : défaut d'un segment osseux lorsqu'il est dévié dans le plan axial. Une rotation du pied vers l'extérieur est physiologique.
  • Les déviations sagittales : elles concernent l'angle formé par l'articulation dans le plan sagittal. Exemple : si l'articulation est en hyper extension, on parle de droit pour les jarrets. Si l'articulation est en flexion (cheval au repos et en appui) on parle de jarrets ouverts ou de boulets et pieds droits jointés.

Contraintes normales sur cartilage anormal

 Influence de l'âge

L'âge peut avoir une conséquence directe sur la détérioration du cartilage par la modification de sa composition. Pour synthétiser, une succession de réaction au sein de l'articulation entraîne entre autre un épaississement du cartilage calcifié.

Affection ostéochondrales juvéniles

L'ostéochondrose se traduisant par une mauvaise minéralisation osseuse. Des fragments ostéochondraux, devenant des fragments libres peuvent venir perturber le fonctionnement articulaire, en lésant la surface articulaire (soit par frottement de la surface osseuse) générant une réaction inflammatoire.

Le même phénomène peut se produire avec la formation de kyste osseux sous-chondral.

il a été démontré quelques rares cas de maladies auto-immunes pouvant entrainer une dégénérescence cartilagineuse. A titre informatif des cas de Lupus érythémateux systémique ont été décrit.

Bien que rapidement exposé, ce brève aperçu de l'arthrose permet de mettre en évidence une pathologie d'organe. Cette maladie se décompose en deux temps, une phase de déséquilibre de l'homéostasie du cartilage suivit d'une dégradation articulaire.

Diagnostic de l' arthrose

Dans cette partie nous n'approfondirons pas chaque technique permettant de confirmer l'arthrose chez le cheval. Nous exposerons juste la liste des techniques envisageables.

En raison de la complexité de cette pathologie et de ses multiples causes et origines, il serait inexacte de le résumer à un simple examen de boiterie.

L'intérêt de diagnostiquer suffisamment tôt l’arthrose réside dans l'idée de stopper la détérioration du cartilage à un stade acceptable pour l'activité du cheval.

Les principaux examens

  • Examen clinique (sensibilité à la douleur, activité, recherche de lésion,etc) l'expérience du clinicien restant la seul base d'appréciation. Observation des aplombs, de la présence d'une zone de chaleur, distension articulaire, diminution d'angle de mobilisation articulaire. Cette examen seul ne suffit pas à diagnostiquer l'arthrose.
  • Radiographie, examen complémentaire le plus souvent employé. Mais nécessite la mise en place de point de recherche précis afin de souligner une anomalie. La radiographie du cartilage reste très subjective, car il faut que l'arthrose soit "déjà bien installée".
  • L'échographie, offre une bonne base d'analyse de la distension articulaire et de l'épaississement de la capsule articulaire. Mais également les états inflammatoires.
  • L'examen du liquide synovial.
  • Marqueurs sérologiques et urinaires.

D'autres méthodes telles que l'arthroscopie, l'IRM ou le scanner peuvent être utilisé, bien que les résultats sont plus précis, ils demeurent lourd à mettre en œuvre. Ces examens nécessitant le plus souvent l'endormissement du cheval. Enfin d'autres techniques issuent de la médecine humaine voient leur apparition comme la scintigraphie, la cinématique et analyse du mouvement ou l'échographie intra articulaire à haute fréquence.

Voici quelques informations sur l'arthrose du cheval. Cette article a été écrit en s'appuyant sur la thèse du docteur vétérinaire Guillaume, Gyô TAMBA

Si vous souhaitez parcourir son travail cliquez ici

 

Partager ce contenu

pourquoi DH33 ?

Livraison gratuite, programme de fidélité, service client, parrainage
Livraison gratuite dès 85€
Livraison rapide et gratuite dès 75€

en France Métropolitaine selon
transporteurs

Programme de fidélité
Un programme de
fidélité

vous récompense à chaque achat
sur le site

Service client à votre écoute
Un service client
à votre écoute

Du lundi au vendredi
9h à 12h30 / 14h à 18h30

Paiement sécurisé
Un paiement
100% sécurisé

grâce à SystemPay, la solution
de paiement de la Banque Populaire