Cheval et vitamine C

Cheval et vitamine C

La télévision et ses nombreuses publicités ont contribué à véhiculer une fausse image de la vitamine C, en la présentant comme un booster. De là le raccourci est vite fait de dire que la vitamine C est un excitant. Si cela était vrai cela serait déjà devenu le dopage du « pauvre ».

Il n’en est rien, un cheval supplémenté en vitamine C (acide ascorbique) ne sera pas plus chaud.

Pour débuter, le cheval fait partie des mammifères étant capable de synthétiser de la vitamine C.

Par ailleurs la vitamine C entre dans un grand nombre de réactions chimiques au sein de l’organisme notamment pour les défenses immunitaires ce qui peut suite à des petites maladies peu perceptibles donner l’impression d’un regain d’énergie.

Que fait la vitamine C dans l’organisme du cheval?

Tout d’abord rappelons que la vitamine C est une vitamine hydrosoluble très sensible à la chaleur et est détruite au contact de l’air (processus d’oxydation).

La vitamine contribue et intervient à différents niveaux dans l’organisme du cheval (liste non exhaustive) :

  • Action anti-oxydante : propriété permettant de neutraliser les radicaux libres (notamment responsable du vieillissement cellulaire)
  • Contribue au renforcement du système immunitaire ( comme sur les infections microbiennes, elle intervient dans la synthèse des anticorps)
  • Participe indirectement dans la fabrication des globules rouges
  • Favorise l’absorption du fer (élément important dans la production de globule rouge)
  • Elle intervient dans les processus de réparation des tissus en favorisant la formation du collagène (construction et restauration des tissus : peau, os, cartilage, muscle, vaisseaux sanguins, etc)
  • Métabolisme des lipides
  • Avec la Vitamine D elle permet l’assimilation et la fixation du calcium sur la structure osseuse
  • Transporteur d’hydrogène pour la respiration des cellules
  • Elle permettrait dans une certaine mesure d’éliminer certains métaux lourds en les réduisant à l’état de sels que l’organisme du cheval pourrait facilement éliminer
  • Intervient dans la synthèses des neurotransmetteurs (adrénaline, sérotonine, dopamine, etc)

Quels intérêts de complémenter mon cheval en vitamine C?

Le cheval produisant sa propre vitamine C, il est tout naturel de se demander pourquoi le complémenter?

Cet apport en vitamine C permettra d’accompagner l’organisme du cheval dans des processus de guérison, de consolidation, d’appuyer l’assimilation d’un autre complément pour une pathologie donnée. Voici quelques cas où la vitamine C peut être utilisée comme complément alimentaire chez le cheval :

  • Petit rhume (écoulement nasal clair associé à un état de fatigue léger)
  • Toux du cheval (associée à un complément alimentaire comme les sirops contre la toux équine)
  • Traitement de l’emphysème du cheval (associée à traitement spécifique, ou à du msm)
  • Processus de réparation d’une fracture chez le cheval
  • Tendinite chez le cheval (associé à un complément spécifique)
  • Préparation et récupération en rapport à une grosse échéance sportive
  • Dans un traitement global de l’anémie chez le cheval 

Bien entendu il reste impératif dans des cas sévères de prendre l’avis d’un vétérinaire équin. 

Pour réaliser un apport de vitamine C à votre cheval vous aurez deux possibilités soit :

  • Une origine synthétique d’acide ascorbique pour le cheval
  • Au travers d’une source naturelle comme l’Acérola (l’une des sources naturelles de vitamine C les plus importantes) 

Brève proposée par R.DELHOMME - Distri'Horse33® - Tous droits réservés

Produits associés

Partager ce contenu