Métier Praticien Shiatsu pour Equidés

Publié le : 28/08/2018 09:03:06
Catégories : CHEVAL PELE MELE , METIERS DU CHEVAL

Métier Praticien Shiatsu pour Equidés

Nombreuses et nombreux aujourd’hui sont celles et ceux qui ont déjà entendu parler du Shiatsu… Peu en revanche, ont une idée précise de ce dont il retourne ! Avant toute chose, il est important de connaître les fondements de cette discipline. Puisant ses origines dans la médecine traditionnelle chinoise, et des techniques de massages japonaises, le shiatsu sert les intérêts des êtres humains depuis de longues années. Au regard des applications qui se sont avérées positives et vertueuses chez les Hommes, la pratique s’est étendue au monde animal. Littéralement, Shiatsu signifie “pression des doigts” en japonais : “Atsu” = pression et “Shi” = doigts… Si l’on devait faire un rapprochement avec une autre profession, ce pourrait être l'acupuncture. Les doigts endossant le rôle des aiguilles.  L’adaptation du shiatsu aux chevaux, s’est faite grâce à Pamela Hannay aux États Unis dans les années 1980.

En quoi consiste le shiatsu ?

La vocation première du shiatsu est de favoriser le bien être physique et mental de celui ou celle qui s’y soumet. Cette pratique prend part au vaste domaine des “soins énergétiques”.  À travers la pression des mains, des doigts, parfois même des coudes, des poings et des avant bras, le praticien cherche à réguler la circulation de l’énergie vitale (que l’on peut qualifier, de Qi, Ki, ou Chi). Les zones de pressions agissent sur ce que l’on appelle les “méridiens”. Pamela Hannay a par ailleurs adapté la cartographie des méridiens, aux chevaux et aux chiens. Ces derniers constituent des canaux énergétiques. Ils traversent le corps humain et animal. Parfois, l’énergie vitale circule de manière erratique à travers ces vaisseaux.  L’enjeu durant une séance de shiatsu, est de permettre à tout ce Chi de retrouver une route fluide.

L’image peut sembler simpliste, cependant une fois que le praticien délie les canaux à travers des massages et des étirements, les méridiens se voient désengorgés. Cela peut faire penser à un drainage énergétique finalement. Or, qui dit drainage, dit davantage de confort. Cette méthode d’assainissement, a pour principal mérite de considérablement améliorer la circulation sanguine. En découle une optimisation de l’oxygénation des tissus et des organes, donc un système immunitaire qui s’actionne plus naturellement. D’autres effets peuvent être constatés, nous y reviendrons un peu plus loin.

Que l’on se situe dans un contexte humain ou animal - en l'occurrence avec les chevaux - le principe est exactement le même. Le shiatsu va ajuster les transports du Chi entre le corps et l’esprit (et/ou le mental). En cherchant à atteindre cette cohésion, on agit non seulement sur l’aspect mécanique mais aussi sur l’aspect spirituel. Côté cheval, il est peut-être plus adapté d’évoquer le côté comportemental, émotif, plutôt que spirituel.

Quels peuvent être les effets du shiatsu chez votre cheval ?

Certains propriétaires peuvent se trouver face à un cheval anormalement agité, ou à contrario, curieusement apathique. Sans se dispenser d’un examen vétérinaire en bonne et dûe forme (lorsque cela s’avère indispensable), l’intervention parallèle d’un praticien en shiatsu peut fournir d’autres indications sur l’état général du cheval.

On peut considérer que cette pratique peut aussi représenter une mesure prophylactique. Avant d’être confronté(e) à un animal en réelle souffrance, lui proposer plusieurs séances de shiatsu sur l’année, au titre de son seul bien être (tel un massage en institut ou à domicile pour les humains), peut permettre une véritable décongestion. Cela est valable pour tous types de chevaux.  À l’image de toute autre séance de soin, calme, détente et éviction de toute source de stress sont recherchés.

Cet environnement rend l’observation plus propice et permet de privilégier la disponibilité de l’animal. De plus, le shiatsu s’inscrit dans ce que l’on appelle les “méthodes douces”. Tout mouvement contraint ou fait dans la force est proscrit. Ainsi, c’est grâce à la relaxation que le soin pourra être effectué dans de bonnes conditions.

Dans les faits, plusieurs retentissements peuvent survenir suite à des sessions de shiatsu. Comme cité précédemment, en fluidifiant les routes énergétiques, la praticien pourra avoir un impact positif sur plusieurs systèmes. On pense notamment à la circulation sanguine, à la mécanique digestive, respiratoire, immunitaire et à l’harmonie de l’appareil nerveux. Les massages et points de pressions vont également impliquer une réduction du stress ( conscient ou non). Par voie de fait, on peut suite à cela noter davantage de souplesse et de dénouement musculaire et tendineux.  L’équilibrage énergétique aura aussi pour conséquence une meilleure élimination de l’acide lactique. Ce dernier est responsable des crampes et courbatures.

En définitive, le shiatsu va sur le long terme optimiser la qualité de vie du cheval. Les praticiens éclairés auront à coeur de travailler collégialement avec les autres professionnels de la santé du cheval.

Où et comment se former au métier de praticien en shiatsu équin ?

Il est indispensable de passer un diplôme dans une école de shiatsu équin. L’organe qui régit la pratique, le sérieux et qui fait autorité dans le métier est Le Syndicat des Praticiens Shiatsu Équin et Animalier. Peu d’écoles finalement proposent la formation, et l’on peut les découvrir en cliquant sur ce lien : https://www.syndicatshiatsuequin.fr/annuaire-des-%C3%A9coles/

Le diplôme est le Certificat de Praticien SHIATSU Equin.

Ces structures proposent des formations réparties en plusieurs cycles, et sur plusieurs années (3 en règle générale). Les élèves profitent ainsi de plusieurs journées de cours chaque mois, et le passage en année supérieure est soumis à examens pratique et théorique. Des cours sur le shiatsu humain sont aussi dispensés chaque année. Cela permet d’apprendre à agir ensuite sur les chevaux avec le plus de neutralité possible… En ayant conscience de sa propre énergie et de la manière dont elle est véhiculée, le praticien pourra se positionner au mieux vis à vis de animaux qu’il (ou elle) aura sous sa houlette.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient se lancer dans cet apprentissage : pas nécessairement de pré requis, si ce n’est le fait d’être à l’aise au contact des chevaux. Curiosité, intérêt sincère pour la discipline, envie de connaître l’animal (et soi même), sens de l’observation et de l’écoute, désir d’affuter ses capacités tactiles et non verbales : ce métier est peut être fait vous !


Avez vous déjà à titre personnel, suivi des séances de Shiatsu ? Vos chevaux ont-ils déjà pu profiter également de soins énergétiques ? Si oui, lesquels ? Comment pourriez-vous qualifier ces étapes dans vos vies et dans celles de vos chevaux ? Nous serions ravis de pouvoir lire vos témoignages.


Brève proposée par ALJ - Distri’Horse33® - ©Tous droits réservés



Partager ce contenu

pourquoi DH33 ?

Livraison gratuite, programme de fidélité, service client, parrainage
Livraison gratuite dès 85€
Livraison rapide et gratuite dès 75€

en France Métropolitaine selon
transporteurs

Programme de fidélité
Un programme de
fidélité

vous récompense à chaque achat
sur le site

Service client à votre écoute
Un service client
à votre écoute

Du lundi au vendredi
9h à 12h30 / 14h à 18h30

Paiement sécurisé
Un paiement
100% sécurisé

grâce à SystemPay, la solution
de paiement de la Banque Populaire