Catégories du blog

Sellier Harnacheur | Métier du Cheval

Publié le : 10/06/2020 13:25:05
Catégories : CHEVAL PELE MELE , METIERS DU CHEVAL

Sellier Harnacheur | Métier du Cheval

Que savons-nous du métier de sellier harnacheur?

Un peu d'histoire pour mieux cerner ce métier et le distinguer du métier de bourrelier. En 1268, le bourrelier était définit comme « faiseurs de colliers à cheval et de dossières de selle et de toute autre manière de bourrellerie ». Historiquement, il est le premier à voir le jour. La compagnie des bourreliers était régie par des dispositions légales mises en place sous le règne de Charles VI en 1403.

Le bourrelier était primordial puisqu’il était le seul capable de confectionner et entretenir harnais, colliers et toutes les pièces d’attelage permettant d'atteler les chevaux à une voiture ou un outil.

La naissance des voitures hippomobiles mena la corporation à distinguer bourrelier et sellier, chacun possédant son propre domaine :

Les bourreliers :

  • Bâtiers : confectionnent les bâts et les harnais grossiers et de travail.

  • Harnacheurs : confectionnent les harnais de carrosses, des chaises de poste et autre voitures.

Le sellier : 

Travaille la tapisserie des voitures hippomobiles et la sellerie des chevaux de manège ou de monte.

Parlons un peu du métier de sellier harnacheur :

Pour en savoir un peu plus, nous avons interrogé une jeune sellière harnacheuse, créatrice de l’atelier Nastasia Saddlery. Pour ceux qui souhaitent allier passion du cheval,  tradition, et évolution, voici quelques lignes pour vous présenter succinctement ce métier.

Dans cette société où tout doit aller vite, faire le choix de devenir sellier, c’est se lancer dans l’artisanat au sens propre. Le choix de prendre le temps et d’atteindre la satisfaction de créer de ses propres mains.

Cela nécessite une certaine passion pour la perfection et les matières nobles. Notre professionnelle l’exprime ainsi : “vous partez de zéro pour obtenir une création complète”, “c’est quelque chose de plus personnel, qui rend chaque article achevé unique, avec une pointe de satisfaction”. “c’est la fierté de créer de ses propres mains”.

Cette profession se nourrit de la passion d’un savoir faire riche de plusieurs centaines d’années, où les gestes sont pour ainsi dire ancestraux, tout en sachant lentement mais sûrement s’adapter au temps présent.

Bien loin d’un métier qui se réalise dans l’isolement d’un atelier, vous avez la chance d’aller sélectionner vous même vos matières premières, d’y mettre votre marque de fabrique, et d’adapter un produit pour une demande précise.

Quels débouchés possibles pour le métier de sellier harnarcheur?

La voie noble, reste celle de fonder son propre atelier. Cela ouvre la possibilité de développer son propre réseau de partenaires et de clientèle. 

C’est l’opportunité de s’enrichir de l’expérience des autres, d’innover dans les créations.

Devenir artisan vous demandera de vous aménager un atelier qui réponde à vos besoins de stockage (matières premières, création achevée, espace d’exposition). L’espace de travail doit vous convenir et réserver un petit coin pour accueillir vos clients.

L’autre possibilité  est d’intégrer des ateliers dont les marques sont connues dans le milieu équestre. Ce poste salarié, vous apportera une certaine sécurité de revenus, et vous allègera de toute la partie logistique que connaît le sellier harnacheur indépendant.Vous y confectionnerez en grande série des articles qui seront portés par de nombreux chevaux.

Quel parcours pour devenir sellier harnacheur?

Dans les grandes lignes, voici la formation de base qui est proposé en France.

Il s’agit d’un diplôme de CAP Sellier Harnacheur que vous pourrez préparer dans seulement 5 établissements en France dont 4 en apprentissage. La formation dure 2 ans, dont 12 à 16 semaines en entreprise.

A ce jour, seul quatre établissements permettent d’être diplômé :

  • Lyon, (CFA de la SEPR)

  • Joué les Tours (CFA interrégional du cheval et de l’équitation)

  • Mirande (Lycée professionnel agricole)

  • Mazamet (Cité Scolaire de Mazamet)

Bien évidemment, la formation n’est pas figée. Si vous désirez vous perfectionner, il est tout à fait possible de poursuivre le cursus dans différents établissements comme au Haras du Pin ou à Saumur mais également à l’étranger. Notre professionnelle a elle-même tenue à se perfectionner et profiter du savoir faire de l'École Royale Andalouse. Autre exemple, notre voisin Belge ouvre également ses portes à tous ceux voulant s’orienter sur le matériel d’attelage.

 

Le métier de Sellier Harnacheur, demeure d’actualité, malgré que peu de personnes embrassent cette carrière. C’est une profession qui mérite de la reconnaissance pour la part de patrimoine qu’elle porte en elle. Cette profession est pourtant plus que jamais dans l’air du temps. Le retour au fait main, à l'authentique, aux circuits courts répond parfaitement à la demande de plus en plus de consommateurs.D’un autre côté, l’implication qu’il demande au quotidien, peut paraître à l’opposé du modèle carriériste de notre société. Vivre de sa passion ou de son art n’est pas toujours chose aisée.

 

Article proposé par Rémi Delhomme - Distri'Horse33® - ©Tous droits réservés.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

pourquoi DH33 ?

Livraison gratuite, programme de fidélité, service client, parrainage
Livraison gratuite dès 85€
Livraison rapide et gratuite dès 75€

en France Métropolitaine selon
transporteurs

Programme de fidélité
Un programme de
fidélité

vous récompense à chaque achat
sur le site

Service client à votre écoute
Un service client
à votre écoute

Du lundi au vendredi
9h à 12h30 / 14h à 18h30

Paiement sécurisé
Un paiement
100% sécurisé

grâce à SystemPay, la solution
de paiement de la Banque Populaire