Source d’Oméga 3, 6 et 9 pour Chevaux - Huile de lin

Les huiles destinées aux chevaux s’utilisent de deux manières distinctes : par voie interne ou en application locale. Les huiles qualifiées d’aliments complémentaires ont vocation à améliorer le bon fonctionnement de l’organisme du cheval. Elles sont administrées en même temps que les rations de vos protégés. Ces huiles végétales sont sources d’oméga 3, 6 et 9 mais aussi de vitamines. On les emploie pour favoriser le bon état général des équidés, embellir le poil, les crins ainsi que la corne des sabots. Avec un pouvoir antioxydant indéniable, les huiles végétales pour chevaux aident également les sujets convalescents, ou pour la récupération physique.

Huile de Lin+ - Source Omégas 3
En Stock
Un mélange d'huile de lin et de colza afin d'offrir une source de qualité d'oméga 3, 6 et 9 à votre cheval. Goûter à un produit de haute qualité que l'organisme de votre cheval sera apprécier sur le plan énergétique, de l'état ou encore de la beauté du poil.
18,99 € TTC 17,26 € HT

Quelle huile pour les chevaux ?

Parmi les huiles dites “aliments complémentaires pour cheval”, on rencontre fréquemment l’huile de lin, l’huile de colza, l’huile de Haarlem, ou encore l’huile de raisin. Dans l’absolu, chacune d’elle est en mesure de fournir des substances indispensables au bon fonctionnement de l’organisme du cheval. On pense principalement aux acides gras essentiels. Le cheval étant un animal herbivore, il peut être pertinent de lui apporter un supplément en calories, à différents moments de sa vie. Ces calories vont se trouver dans les huiles végétales et certaines huiles de poisson. L’huile de lin, l’huile de colza et l’huile de raisin permettent facilement de fournir cet apport en calories et en acides gras essentiels au cheval.

Quelle huile pour faire grossir un cheval ?

Pour aider le cheval à reprendre de l’état, il convient toutefois de connaître les causes de son amaigrissement. Après d’importants efforts physiques, suite à une maladie, ou tout simplement à cause de l’âge : les explications à une perte d’état des chevaux, peuvent être très nombreuses. L’huile la plus employée pour faire grossir un cheval, est l’huile de colza. Elle facilite la prise de poids, mais constitue aussi une aide à la digestion des autres aliments. L’huile de colza est relativement fluide, ce qui en fait un aliment complémentaire facile à administrer.

Quelle huile pour un vieux cheval ?

Le vieux cheval est un sujet sur lequel il faut se pencher sérieusement. Ces individus âgés ont parfois du mal à rester ronds et bien “remplis”. Leur alimentation doit absolument être adaptée à leurs besoins, mais aussi à leur spécificités. Certains chevaux et poneys âgés perdent leurs dents. Cela induit parfois des carences, étant donné qu’ils s’alimentent moins et moins bien. L’huile de colza, de lin, de soja, ou encore de poisson, est facile à assimiler, et à fortiori chez ces équidés âgés.

Si la table dentaire de votre vieux cheval est en suffisamment bon état, proposez-lui de l’aliment concentré et de la fibre, en veillant à ajouter de l’huile de colza et ou de lin. Les doses d’huile peuvent être augmentées progressivement sur plusieurs jours. Toutefois, il n’est pas forcément bon de noyer l’aliment concentré dans l’huile, car ce mélange trop gras risque de ne pas être appétent pour le cheval.

Pourquoi donner de l’huile de lin aux chevaux ?

L’huile de lin (de graines de lin plus précisément) est très intéressante en matière de nutrition équine. Elle apporte au cheval des nutriments (oméga 3, 6, 9 et vitamines A, E, D) en bonne quantité, mais pas de protéines. Ainsi, le cheval peut reprendre de l’état, mais ne grossit pas démesurément. L’huile de lin permet d’améliorer le score nutritif dans l’alimentation quotidienne du cheval, sans pour autant obliger le soigneur à augmenter de manière trop importante les rations.

Vous pourriez être intéressé par :

Lire la suite