Traitement des verrues du cheval

Les verrues chez le cheval sont de petites tumeurs cutanées. La plupart du temps, elles s’avèrent inoffensives pour la santé du cheval, mais le bon sens préconise de garder un œil vigilant sur l’évolution de ces verrues. Il est possible, grâce à un produit pour cheval, de limiter la prolifération d’une verrue. Cela passe par un traitement de fond, qui consiste à appliquer localement une lotion, un baume, ou une pommade au cheval. De même, des aliments complémentaires sont disponibles afin de favoriser le bon fonctionnement du système immunitaire de l’équidé touché.

Verrue cheval - Verutex B
En Stock
La formule VERUTEX à base de thuya est destinée à répondre à la question du traitement des verrues du cheval, papillomes ou sarcoïde du cheval. Ce produit est une réponse naturelle pour faire reculer la verrue du cheval en évitant une chirurgie. Ce produit est à appliquer sur la verrue ou le sarcoïde.
22,49 € TTC 22,49 € HT

Dans la majorité des cas, les verrues que vous observez sur votre cheval sont en fait des sarcoïdes. Suivant la forme, la taille, et la localisation du sarcoïde, votre vétérinaire peut envisager un retrait de cette petite tumeur. Une chirurgie n’est pas forcément recommandée en première intention.

Comment soigner une verrue sur un cheval ?

On rencontre parfois des verrues chez le jeune cheval. Elles sont souvent causées par un virus que l’on appelle un papillome. À la faveur de ces jeunes chevaux, on constate une régression (voire une disparition) spontanée de ces petites verrues. Il est en revanche possible d’appliquer localement des produits composés entre autres d’huiles essentielles, ou d’extraits de tea tree. Ces tumeurs bénignes ne gênent en général absolument pas le cheval. La distribution de magnésium semble jouer un rôle dans la disparition de ses petites verrues.

Comment soigner un sarcoïde ?

Le sarcoïde est une tumeur cutanée très souvent rencontrée chez les chevaux. Localisés dans la majorité des cas sur la tête, au niveau du fourreau, parfois aussi à l’aine, les sarcoïdes sont invasifs mais ne présentent typiquement pas de danger pour le cheval. Si ce dernier blesse à certains endroits (passage de sangle, muserolle, commissure des lèvres), les petites plaies peuvent conduire à l’apparition de sarcoïdes. Il existe plusieurs produits pour cheval qui permettent de limiter la prolifération de ces tumeurs. Il convient cependant de surveiller l’évolution des sarcoïdes, car il existe des sarcoïdes dits “malins”. Ceux-ci peuvent envahir le réseau lymphatique du cheval.

Traitements sarcoïdes

Le vétérinaire peut proposer une petite intervention chirurgicale pour retirer un ou plusieurs sarcoïdes, en fonction de la taille et de la localisation. Il procède aussi souvent à une biopsie pour déterminer la nature de la tumeur cutanée. On peut aussi avoir recours à d’autres types d’interventions : cryothérapie, laser, immunothérapie, chimio, radiothérapie. En matière de traitements locaux, le verutex est recommandé dans les cas où le sarcoïde n’est pas trop étendu ni trop multiplié. Les aliments complémentaires administrés en cure(s) participent quant à eux aussi à améliorer la capacité de l’organisme du cheval à se défendre et à combattre l’apparition de verrues.

Vous pourriez être intéressé par :

Lire la suite